Velay Scop - Bio7 - Nutrition santé plantes et animaux

L'ELEVAGE NATURE...

La conduite du troupeau avec Velay Scop

COMMENT GERER LA SANTE DES TROUPEAUX MODERNES ?

Un constat

  • Gérer la santé des troupeaux Velay Scop+ 80 % de production laitière en 30 ans.
  • Une fonction digestive très dégradée.
  • Des organismes hyper sollicités > longévité en baisse avec des taux de réforme importants.

Un programme santé pour remettre en forme et pour la garder

  • Préserver l’intestin qui est la plus grande surface d’échange de l’organisme.
  • Conduite du troupeau Velay ScopMaintenir une immunité toujours au plus haut pour avoir des animaux résistants.
  • Nettoyer régulièrement les organes filtrants pour qu’ils puissent remplir leur rôle.
  • Donner à l’organisme les éléments nécessaires pour faire de la reconstruction cellulaire après des événements comme mammites, métrites etc… L’apport d’un grand nombre d’acides aminés d’origines «animales» permet une protéosynthèse régénératrice et réparatrice que l’on n’obtient pas avec uniquement des sources d’azote d’origines végétales.

COMMENT GERER LA SANTE DE LA VACHE : UN CONSTAT

+ 80 % de production laitière en 30 ans

  • Evolution de production de Lait Velay Scop4 700 litres par vache au contrôle en 1982.
  • + 3 800 litres pour arriver à une moyenne du contrôle laitier à 8 500 litres/Vache à lait en 2012.

Un constat

  • Une production laitière en très forte augmentation avec une grande sollicitation des organismes qui les fragilise.
  • Des très grandes quantités de matières sèches ingérées et très énergétiques.
  • Un intestin qui fait toujours la même longueur ! Soit 20 mètres.
  • Une vitesse du transit digestif fortement accéléré avec des quantités de fèces excrétés proportionnelles à l’ingéré.

Une vache à lait qui produit 10 Kg de lait/j dispose de 1h10 pour mastiquer 1 Kg de MS. Une vache à lait qui produit 40 Kg de lait/j dispose de 20 minutes par Kg de MS ingéré.

Ruminant Velay Scop

L’organisme de la vache fragilisé

  • Santé des vaches Velay ScopL’accélération du transit entraine un fragilisation des parois de l’intestin et un colmatage des villosités = apparition de diarrhées chroniques.  
  • L’intestin qui joue un rôle centrale dans le système immunitaire de l’organisme n’est plus une barrière aussi efficace pour empêcher l’intrusion d’agents pathogènes: virus, bactéries, champignons, mycotoxines, parasites.
  • Diminution de la capacité d’absorption des nutriments.

Des problèmes de santé toujours plus important

  • La santé de la vache Velay ScopInflammation de la mamelle = mammites et cellules.
  • Boiteries – mortellaro =  concentration virus, bactéries et champignons sur les pieds.
  • Carences induites par mauvaise absorption.

Des conséquences pour l’élevage

Nombreuses de réforme = baisse de la longévité des vaches = taux de renouvellement plus important.

PRESERVER L'INTESTION = IMMUNITE ET SANTE

SodisevSODISEV pour l’intestin qui est la plus grande surface d’échange de l’organisme:

  • Effet de décolmatage et drainage des tissus de la muqueuse intestinale avec meilleure sécrétion de mucus= épithélium intestinal en bon état, fonctionnel pour une absorption optimale.
  • Evite les intrusions massives de virus, bactéries, champignons, mycotoxines et parasites.
  • Effet anti-acidose, remplace le bicarbonate de soude.
  • Préservation intestin Velay ScopAmélioration de la sécrétion biliaire.

Augmentation de l’absorption des nutriments, diminution des déchets alimentaires (générateurs de toxines) issus de la digestion et diminution de la présence des parasites de la muqueuse intestinale.

MAINTENIR UN HAUT NIVEAU D'IMMUNITE

En se servant du levier de la CYTOPHYLAXIE avec le PHYTOMIX VS :

  • La «cytophylaxie» est l’action exercée par un apport important de Magnésium sur les globules blancs et qui renforce leur activité en augmentant considérablement leur pouvoir phagocytaire. (Pr DELBET - 1915).
  • Phagocytes signifie «mangeurs de cellules». Ils peuvent ingérer et détruire des particules de taille variable: microbes, cellules altérées, tissus sanguins ou des particules étrangères à l'organisme. Ils jouent un rôle essentiel contre les infections et participent aux processus inflammatoires.

PHYTOMIX VS, uniquement en distribution séquentielle: 80 à 100 gr par jour pendant 8 à 10 jours. Attention les cellules dans le lait remontent dans un premier temps !

Phytomix

NETTOYER REGULIEREMENT LES FILTRES

En drainant les reins et le foie

  • Nettoyage des filtres Velay ScopHYDROCALCINE C : Le jus d’algue allié au vinaigre de cidre avec un cocktail d’oligo-éléments a une action drainante des liquides circulants et des différents organes filtrants.
  • Il est recommandé d’arrêter toute distribution du complément minéral y compris de sel pendant la distribution de l’HYDROCALCINE C: 150 ml par vache pendant 10 jours dans l’eau de boisson.
  • Effets visuels importants : disparition des croutes jaunes au coin des yeux, la robe devient plus   « propre », le blanc est éclatant.

PROTOCOLE de REMISE EN FORME

  • Vaches Velay ScopSODISEV = intestin: 150 gr par vache par jour pendant 5 à 6 jours et repasser à 100 gr par jour ensuite.
  • PHYTOMIX VS ou SEVADELB = immunité : 80 à 100 gr par jour pendant 8 à 10 jours.
  • SEVAMINE = reconstruction cellulaire: 100 à 150 grammes par jour selon la production et la ration alimentaire.

LES VACHES ET L'EAU

Les vaches et l'eau Velay ScopEn élevage, l’eau est un besoin incompressible: toute pénurie dégrade les performances du troupeau dès les 4 premiers jours. Une vache laitière de 600Kg produisant 40 litres de lait par jour, perd 40 litres/jour d’eau dans le lait, 40 litres de plus dans les fèces, 18 litres en urinant et 43 litres d’eau par évaporation par voies cutanée et respiratoire: soit un besoin total de 141 litres d’eau par jour.

Cette vache va boire 106 litres d’eau par jour, en consomme 28 litres via l’alimentation et quelques litres par son métabolisme. La quantité bue totale est principalement liée au taux de matière sèche de la ration, sachant que le besoin d’eau augmente dès que la température dépasse 25°C.

Recommandations pratiques :

  • Les vaches doivent être « à volonté », avec un abreuvoir pour 2 vaches en étable entravée et un abreuvoir pour 15 à 20 vaches dans les couloirs de circulations pour les vaches en logette.
  • Les points d’eau doivent être proches des zones d’alimentation, à moins de 100 mètres du parcours pour les vaches en pâturage.
  • Attention au débit qui doit être suffisant pour remplir les abreuvoirs au rythme de l’abreuvement.
  • De l’eau disponible en quantité et tempérée en sortie de salle de traite. 

FAIRE UNE BONNE MISE A L'HERBE

  • Donner de la fibre
    • Mise à l'herbe Velay ScopPour la rumination.
    • Pour la transition alimentaire.
  • De l’eau à volonté toute la journée.
    • De qualité et proche des animaux.
  • Du sel à disposition en permanence.
    • Du sel océanique.
    • Un bac libre service.
  • Un niveau de Magnésium suffisant.
    • PHYTOMIX VS ou SEVAMAG avant de sortir ou en mélange avec le sel.
  • Prévenir les excès d’azote soluble.
    • Favoriser la protéosynthèse avec le THALASEVE.
    • L’argile verte du VELAY pour gérer les excès.
  • Surveiller et contrôler le parasitisme.

LA GESTION DU PARASITISME

Gestion du parasitisme Velay ScopPour une gestion maitrisée du parasitisme chez les ruminants, il est indispensable de faire très régulièrement des analyses coprologiques pour surveiller les parasites qui peuvent être présent dans l’élevage et avec quel niveau d’infestation. Cela commence par la prise d’échantillon. Un  mélange de bouse par lot d’animaux à suivre. On prend dans 10 bouses fraiches le matin. Le tout est mis dans un seau. On prend à nouveau dans 10 bouses fraiches le soir. On mélange l’ensemble et on rempli le pot d’échantillon. (25 g mini) A envoyer au laboratoire dès le lendemain.

L’analyse coprologique doit être faite régulièrement, une à deux fois par an sur les vaches et les génisses. C’est une source d’information irremplaçable pour l’éleveur pour une conduite du troupeau  avec un objectif SANTE.

 Laboratoire parasitisme Velay ScopParasites Velay Scop

Compléments alimentaires, conduite d’élevage

PHYTO V granulé

  • Phyto V Velay ScopS'utilise à la rentrée à l’étable et en début de période estivale. BOVINS ADULTES : 50 g par jour pendant 5 à 6 jours.

SUBLATEX 205 et SUBLATEX 50

  • Distribution séquentielle à raison de 100 grammes par jour pour un bovin adulte pendant 10 jours.

BLOC ELEVAGE

  • Compléments alimentaires Velay ScopS'utilise pendant la période de pâturage.
  • Notamment pour jeunes animaux d’élevage. En libre service dès le sevrage.